Flux Rss http://archives.orleans-metropole.fr/ fr Thu, 28 May 2020 07:09:54 +0200 Thu, 28 May 2020 07:09:54 +0200 Accès à la salle de lecture durant le déconfinement http://archives.orleans-metropole.fr/a/4175/acces-a-la-salle-de-lecture-durant-le-deconfinement/ http://archives.orleans-metropole.fr/a/4175/acces-a-la-salle-de-lecture-durant-le-deconfinement/ Mon, 11 May 2020 12:26:05 +0200 A compter du 11 mai 2020, le déconfinement est progressivement mis en place selon 3 phases. Durant la phase 1, c'est-à-dire jusqu'à début juin 2020, le personnel des archives va progressivement réintégrer les locaux, tester les procédures relatives aux protections contre la propagation du COVID-19 et reprendre ses missions de classement, de surveillance des collections et de communication. 

Dans le cadre de la reprise des activités administratives de la Ville d'Orléans et d'Orléans Métropole, seuls les agents des services administratifs de ces 2 collectivités pourront être exceptionnellement reçus en salle de lecture et uniquement sur rendez-vous. La salle de lecture des Archives restera fermée au public externe. 

Afin de répondre à l’obligation de communication tout en assurant le respect des exigences sanitaires, le service des Archives réalisera les recherches en lieu et place des usagers dans la mesure de leur faisabilité et au regard des effectifs présents sur site. 

Le service procédera, en cas d’afflux des demandes, à leur hiérarchisation :

  • selon la finalité (administrative, professionnelle ou études diplômantes)
  • selon la précision de la demande
  • selon le temps nécessaire à la réponse (rédaction de synthèses, numérisation de documents, envoi d'états des sources détaillés…)

A cette fin, et pour faciliter les traitements, nous vous invitons à être le plus précis possible dans vos demandes : rappel du contexte de la recherche, éléments de datation ou tout autre élément nous permettant de vous répondre au mieux, voire de vous contacter. 

Dans la mesure du possible, le service tentera de répondre sous 15 jours aux sollicitations. Selon la nature et le périmètre de la demande, les agents des archives adresseront soit une synthèse récapitulant les résultats de recherche, soit des copies de documents ou des liens vers des documents numérisés en ligne, soit des états des sources qui permettront à l'usager d'affiner sa demande ou de programmer sa venue lors de la réouverture de la salle.

Les usagers sont invités à poster leurs demandes de préférence via le formulaire de contact du site Internet. Si nécessaire, il pourra être envisagé une prise de rendez-vous téléphonique pour échanger directement avec l'archiviste en charge de la recherche.

Dans la phase 2 du déconfinement, la recherche à distance pour les usagers se poursuivra. Des accueils sur rendez-vous en salle de lecture pourront être envisagés selon des modalités qui restent à préciser (finalité de le recherche, nombre de personnes pouvant être accueillies simultanément, application des gestes barrières...).

 

 

 

]]>
Donnons vie aux soldats de 1870 http://archives.orleans-metropole.fr/a/4164/donnons-vie-aux-soldats-de-1870/ http://archives.orleans-metropole.fr/a/4164/donnons-vie-aux-soldats-de-1870/ Wed, 22 Apr 2020 14:15:28 +0200 En 1870-1871, la guerre franco-prussienne fait rage, notamment à Orléans et dans ses environs. Plusieurs quartiers d'Orléans, de Fleury-les-Aubrais et de Saran sont particulièrement impactés par les combats. Aujourd'hui, plusieurs monuments et noms de rues commémorent cette page d'histoire à Orléans et dans sa métropole, notamment dans le quartier des Aydes. 

Les registres des décès des années 1870 et 1871 ont été entièrement indexés par le biais des programmes d'annotation collaborative. Ainsi, la lecture des actes rappelle les combats en filigrane. On retrouve plusieurs mentions de décès de soldats dans le secteur du Faubourg-Bannier mais aussi dans les ambulances installées dans la ville. Sans doute aussi, c'est à la suite d'affrontements ou des pillages que certains civils sont décédés dans le secteur.

Il est vous est proposé aujourd'hui d'essayer d'écrire les parcours de ces différents acteurs, en particulier des soldats, qu'ils soient français, prussiens ou autre nationalité. Vous constaterez que beaucoup sont enregistrés sans mention d'identité, ou simplement celle d'un prénom. Le parcours à écrire est alors impossible. Toutefois, combien sont-ils dans nos registres à être inconnu ? Combien y-a-t-il de soldats décédés ? A ce jour, nous ne le savons pas car les données issues de l'annotation collaborative n'ont pas encore été exploitées.

Pour commencer, nous vous proposons de travailler sur les décès du 11 octobre 1870, journée de combat qui marque la prise d'Orléans par les Prussiens. Vous trouverez la liste sur le tableau joint (civils inclus). Progressivement, nous publierons la liste d'autres décès sur lesquels travailler.

Vous pouvez nous adresser les résultats de vos recherches via notre formulaire de contact. N'hésitez pas à faire des biographies, des cartes, des articles... tout ce qui alimentera la connaissance sur cette période sera bienvenu.

 

 

]]>
La story map "1940-1944 : Orléans bombardée" en ligne http://archives.orleans-metropole.fr/a/4119/la-story-map-1940-1944-orleans-bombardee-en-ligne/ http://archives.orleans-metropole.fr/a/4119/la-story-map-1940-1944-orleans-bombardee-en-ligne/ Wed, 11 Mar 2020 09:33:59 +0100 A l'occasion des 80 ans des bombardements de mai et juin 1940, les Archives municipales et métropolitaines ont réalisé, en collaboration avec le service GEOmatique d'Orléans Métropole, une story map. Cet outil a pour but de présenter de façon dynamique quelques sources relatives aux bombardements de 1940 et à ceux de 1944 qui ont à jamais modifié la physionomie de la ville. 

La story map est organisée autour de différents temps : 

  • les années 1930 avec une présentation du plan de l'urbaniste Agache et une présentation du plan du défense passive d'Orléans
  • les bombardements de 1940 
  • la période d'occupation vue sous l'angle du déblaiement et de révision du plan de défense passive
  • les bombardements de 1944 
La présentation est agrémentée de différents documents d'archives (plans, photographies, affiches...) mais surtout d'outils numériques (cartes dynamiques, diaporamas...) qui permettent de visualiser facilement les secteurs de la ville bombardée et de comparer leur configuration d'avant-guerre avec celle d'après-guerre, voire actuelle.

 

Nous espréons que cette story map permettra de faire découvrir des aspects méconnus de ces terribles événements et qu'elle suscitera surtout de nouveaux travaux de recherche chez les historiens et les amateurs de la période.

 

Consulter la story map 

]]>
Du cabinet d'histoire naturelle au MOBE : muséum d'Orléans pour la biodiversité et l'environnement http://archives.orleans-metropole.fr/a/3993/du-cabinet-d-histoire-naturelle-au-mobe-museum-d-orleans-pour-la-biodiversite-et-l-environnement/ http://archives.orleans-metropole.fr/a/3993/du-cabinet-d-histoire-naturelle-au-mobe-museum-d-orleans-pour-la-biodiversite-et-l-environnement/ Mon, 18 May 2020 14:56:50 +0200 En 1823, la municipalité établit le premier musée et cabinet de curiosité d’Orléans, un musée mixte destiné à accueillir les collections d’Art, d’Archéologie et d’Histoire naturelle dispersées jusqu’ici dans différents lieux de la ville. Le musée s’installe pour de nombreuses années dans l’ancien Hôtel-de-Ville : l’Hôtel des Créneaux. Les locaux occupés jusqu’alors par la Cour Royale et d’autres tribunaux se libèrent avec la construction du nouveau Palais de justice, rue de la Bretonnerie. Le premier cabinet de curiosité qui évolue en Musée d’histoire naturelle quitte ses locaux trop exigus quelque 150 ans plus tard et en 1966, le nouveau Musée des sciences naturelles est inauguré rue Marcel-Proust. Au tournant du 21e siècle c’est le MOBE, Muséum d’Orléans pour la biodiversité et l’environnement, qui opère une profonde mutation, sa réouverture est prévue en 2020.

 

A partir du 20 novembre 2019, l'exposition est visible de tous, gratuitement et à toutes heures dans nos vitrines donnant rue Fernand-Rabier. L’exposition est également visible sans limite de temps sur notre site internet. Une partie des documents présentés sont consultables sous forme originale dans notre salle de lecture.

N’hésitez-pas à pousser notre porte ou à nous contacter pour en savoir plus.

 

]]>