Accueil > Actualités > Actualités archivées > 2016 > Notre participation au ChallengeAZ 2016 > M comme Morts orléanais de la Grande Guerre

Actualités

Morts orléanais de la Grande Guerre d'après les avis de décès

Avis de décès de Spitalier Pierre (AMO, 4H53)

Durant la Première Guerre mondiale, le Maire a la dure tâche d'avertir les familles en cas de décès, blessure ou disparition d'un des leurs. Plusieurs milliers d'avis affluent en mairie dès le début de la guerre et jusqu'au début des années 1920. Le personnel municipal, et en particulier la police, est chargé de retrouver les familles à partir des adresses signalées. Les individus concernés par l'avis sont des natifs d'Orléans ou simplement des habitants ou des réfugiés. Parfois, aucune famille n'est retrouvée dans la ville, soit qu'il n'y a plus personne ou bien qu'il n'y a finalement aucun lien avec la cité johannique. La Mairie retourne donc l'avis à l'expéditeur pour l'en avertir.

Ces avis prennent différentes formes : télégrammes, notes et lettres manuscrites ou encore formulaires pré-remplis. Ils viennent de toute la France, de la ligne de front ou des hôpitaux de l'arrière, du front d'Orient, du Maghreb et d'Allemagne. 

Les avis originaux sont conservés en sous-série 4H (Guerre) des Archives d'Orléans. La plupart ont été montés sur onglet et reliés sans doute dès la fin de la guerre sous forme de cahiers, pour en faciliter la consultation. 

A l'occasion des commémorations de la Grande Guerre, un dépouillement de près de 2 000 avis de décès a été réalisé par deux archivistes des Archives d'Orléans. Le fonds n'est pas numérisé mais le dépouillement est interrogeable en ligne, ce qui donne déjà beaucoup de renseignements. Les documents originaux sont accessibles en salle de lecture des Archives. 

Au delà de leur intérêt généalogique, ces documents n'ont pas encore fait l'objet d'une étude historique ou socio-démographique. Cette source pourrait notamment être analysée au regard du recensement de population de 1911, des listes électorales, des registres de décès d'Orléans mais aussi du fichier des "Morts pour la France" conservé par le Service historique de la Défence et consultable sur le site Mémoire des Hommes. En compulsant les avis, généralement classés dans l'ordre chronologique de leur arrivée en Mairie, on se rend ainsi compte de l'évolution de l'information donnée aux élus locaux et aux familles. Au fil du temps, les avis se font de plus en plus précis, en particulier sur les circonstances et les lieux où les soldats ont trouvé la mort. On constate aussi que la mention "Mort pour la France" est parfois consignée sur l'avis mais elle n'est pas apposée de façon rétroactive pour ceux qui ont obtenu la mention ultérieurement à sa création ou à l'annonce de leur mort.

Les avis relatifs aux blessés et aux disparus sont en cours de dépouillement. Ils intègreront à terme la base de données. 

Consulter la base relative aux avis de décès de la Première Guerre mondiale


Avis de décès (AMO, 4H) Avis de décès (AMO, 4H53)

Aucun commentaire


Espace personnel