Loisirs ligériens

École de natation (AMO, 15Fi84)

Pêche, bains et natations en Loire

Au début des années 2000, il était admis qu'Orléans et ses habitants tournaient le dos à la Loire et ce, depuis des décennies, voire sans doute depuis la disparition de la marine fluviale. Les municipalités successives, bien décidées à faire redécouvrir et apprécier le fleuve royal aux Orléanais et aux touristes, engagèrent une série de mesures. Ainsi, les deux premières décennies des années 2000 furent celles de la réouverture du Canal d'Orléans, du réaménagement progressif des quais, de la mise en place d'animations comme les animations d'été ou encore la mise en place du Festival de Loire qui célèbre la marine fluvial tous les deux ans depuis 2003. 

Comme en témoignent de nombreuses affiches, par le passé, le fleuve accueillait de nombreuses activités, un fourmillement difficile à imaginer de nos jours. Les affiches du XIXe siècle nous laissent imaginer la circulation et l'accostage des bateaux à vapeur, la présence des bateaux-lavoirs et l'emplacement des ports. 

Elles nous renseignent aussi sur les activités des Orléanais en lien avec le fleuve : pêche, la baignade et natation ou encore courses de régates offertes par la Société nautique du Loiret. Les affiches réglementant la pêche et la baignade reviennent souvent périodiquement. En effet, les périodes et lieux de pêche sont réglementés déjà à cette époque, pour permettre la reproduction et la survie des espèces. On y apprend d'ailleurs au passage le type d'espèces pêchées en Loire comme en 1878 où il est fait mention de saumon, truite, ombre-chevalier, lavaret ou encore écrevisses.

Les affiches relatives à la baignade en Loire montrent un souci de faire respecter les moeurs :  obligation d’être toujours couvert au moins d’un caleçon pour « ne pas choquer la pudeur », obligation de rester à une distance convenable des bancs des lavandières, … Elles servent à indiquer les heures et lieux de baignade autorisés et les endroits où trouver le matériel de secours en cas de noyade. Certaines affiches existent pour annoncer l'ouverture et les conditions d'inscription et de fonctionnement des classes de natation. Ces cours, en eaux douces, ont lieu vraisemblablement à partir des années 1830 environ.

(AMO, 15Fi679) (AMO, 15Fi371) (AMO, 15Fi1009)

Dernière mise à jour le 17.11.2018

Aucun commentaire