Berthelot, René (1903-1999)

René Berthelot par R.Sire (AMO, 43S036)

Directeur du Conservatoire d'Orléans (1936-1972)

Musicien, compositeur né à Orléans le 11 janvier 1903, décédé dans cette même ville, le 6 janvier 1999.

Fils d'un coutelier de la rue Sainte-Catherine, René Berthelot est né à Orléans le 11 janvier 1903. Il suit sa scolarité à l'école primaire de la rue Serpente, puis entre à l'école primaire supérieure après avoir été reçu premier du département du Loiret au certificat d'études. A partir de 1911, il étudie le solfège à l'école municipale de musique et apprend le violoncelle en cours privé. A quinze ans et demi, il devient violoncelliste solo de l'orchestre du théâtre. Il gagne également sa vie dans les orchestres des cinémas et cafés orléanais. De 1920 à 1923, il suit l'enseignement d'Antoine Mariotte, directeur de l'Ecole nationale du musique d'Orléans (conservatoire) nouvellemnt créée, et obtient en 1923 un premier prix d'harmonie. Il devient en 1926 professeur d'harmonie de l'établissement, puis en 1934 professeur de solfège. En 1934, il obtient le diplôme (degré supérieur) de professeur d'éducation musicale dans les lycées et collèges. Il est nommé à l'école primaire supérieure Benjamin-Franklin où il enseigne jusqu'en 1936. 

En 1936, il est nommé directeur du Conservatoire d'Orléans en remplacement d'Antoine Mariotte nommé à la direction de l'Opéra-Comique. Il occupe ce poste jusqu'à sa retraite en 1972, donnant à l'établissement un important développement (300 élèves à son arrivée, 800 en 1972).

Outre ses fonctions de directeur, René Berthelot a dirigé l'orchestre de la Société des concerts du Conservatoire d'Orléans de 1936 à 1972 (282 concerts organisés, dont 146 dirigés par lui). Il a composé de nombreuses oeuvres, dont des œuvres vocales et des morceaux de concours. En 1960, il reçoit la médaille d'or au Concours international de Vercelli pour un choeur a capella sur les vers de Péguy "Heureux ceux qui sont morts ..."

Ami de Jean Zay et de Roger Secrétain, René Berthelot a collaboré dans l'entre-deux-guerres aux deux revues littéraires locales Le Grenier et Le Mail. Il a publié de nombreux articles sur la musique dans des revues spécialisées et a tenu entre 1972 et 1982 une chronique régulière dans La République du Centre, dans laquelle il abordait les sujets les plus variés (musique, mais aussi grammaire, poésie, événements de la vie quotidienne). Un recueil de ces chroniques est paru en 1983 sous le titre Propos de la quinzaine. On lui doit l'ouvrage Orléans qui êtes au pays de Loire, texte de René Berthelot, illustrations de Jean-Pierre Blanchet d'après des burins originaux, publié en 1977 par les Amis du musée d'Orléans.

La Ville d’Orléans lui consacre une exposition en 2000 et lui dédie une rue en 2009.

Robert Sire a fait plusieurs portraits de René Berthelot. Celui conservé sous forme original dans le fonds Sire (43S36) contraste dans sa représentation avec un dessin déjà conservé dans le fonds des Archives municipales qui montrait René Berthelot en position de chef d'orchestre à son pupitre. 

 

En savoir plus

Estiot (Jean-Christophe), Le Conservatoire national de musique d'Orléans pendant la direction de René Berthelot : 1936-1972, [s.n.], [s.l.], [1992]; 258 p. ill. n. et bl.; 21 x 29,7 cm, Maîtrise : histoire contemporaine : Orléans : 1991-1992. (AMO, C3424).

Simon (Joël), René Berthelot, compositeur et chef d'orchestre, in Loiret généalogique, 2016 (1er trimestre), n°98, pp. 12-14 : ill. (AMO, PER051, AD051)

René Berthelot par R.Sire (AMO, 43S279)

Dernière mise à jour le 02.11.2019

Aucun commentaire