Accueil > Histoires d'Orléans > L'EncyclO > Collectivités, personnes & familles > Syndicat intercommunal à vocation multiple de l'Agglomération Orléanaise

L'EncyclO

Affichage détaillé (Collectivités, personnes & familles)


Syndicat intercommunal à vocation multiple de l'Agglomération Orléanaise

27/11/1964 - 31/12/1998

Collectivité

1. La création

Le SIVOM est créé par arrêté préfectoral le 27 novembre 1964 à l'initiative de 12 communes ((Orléans, Chécy, Combleux, Fleury-les-Aubrais, Ingré, La Chapelle-Saint-Mesmin, Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-la-Ruelle, Saint-Jean-le-Blanc, Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, Semoy et Saran). L'objectif est de répondre à l'une des préoccupations principales des ménages : la destruction des ordures ménagères, la collecte restant du ressort des communes. Outre le traitement des ordures ménagères, le SIVOM est doté en plus de deux vocations facultatives : les ouvrages d'assainissement et la lutte contre l'incendie.

Le siège social est établi à l'Hôtel de Ville d'Orléans dès 1964. Il le restera jusqu'en 1999. Les bureaux sont rue des Anglaises à Orléans.

2. L'élargissement

Entre 1966 et 1995, 8 nouvelles communes intègrent le SIVOM : Olivet (1966), Saint-Cyr-en-Val (1970), Saint-Hilaire-Saint-Mesmin (1972), Ormes (1973), Saint-Denis-en-Val, Mardié, Boigny-sur-Bionne (1995), Marigny-les-Usages (1995). Le SIVOM est finalement composé de 20 communes.

En 1975, l'adoption de nouveaux statuts renforce le SIVOM avec la création d'un bloc de compétences obligatoires pour toutes les communes adhérentes et un bloc de vocations dites facultatives auxquelles les communes peuvent souscrire ou non.

Les compétences obligatoires portent sur la planification au niveau de l'agglomération ; l'urbanisme ; les services de secours et de lutte contre l'incendie ; la voirie d'agglomération et parcs de stationnement d'agglomération, les transports publics de voyageurs, le centre intercommunal de formation d'apprentis, l'hébergement des gens du voyage, la destruction des ordures ménagères, l'assainissement-traitement des effluents. En outre, les membres adoptent le principe que le syndicat constitue la structure privilégiée de discussion, de coordination et de participation.

Les vocations facultatives sont la création d'équipement ou gestion de service présentant un caractère intercommunal, les prestations de service à une ou plusieurs communes, les voiries de liaison entre deux ou plusieurs communes ne rentrant pas dans la voirie d'agglomération, la création de réseaux d'égouts communs à deux ou plusieurs communes. Les vocations ont pour objet l'étude, la réalisation, le financement, la gestion des équipements et services entrant dans le cadre des vocations du SIVOM.

3. Les créations d'organismes satellites

Le SIVOM créé :
- en 1976, l'Agence d'urbanisme de l'agglomération orléanaise
- en 1977, la Société d'économie mixte des transports de l'agglomération orléanaise (SEMTAO)
- en 1988, le Syndicat à vocation unique (SIVU) dans le but d'élaborer le Schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme

4. Les grands projets réalisés

Pont René-Thinat (1973-1976), avenue Gaston-Galloux (1982), voie nord du pont Thinat, tangentielle est, tangentielle ouest, pénétrante est, parking de Fleury-les-Aubrais (1978), centre bus du quartier gare d'Orléans, place du Martroi, parc de la SEMTAO, point bus de Saint-Jean-de-Braye, station d'épuration de l'île Arrault (1972), collecteur du fossé de l'Archer, de la Chilesse, des quais sud, études générales d'alimentation en eau et d'assainissement (1978-1982), centre hospitalier régional d'Orléans la source (1971), usine de compostage rue Hatton (1967), Utom (usine de traitement des ordures ménagères), déchetterie de Saran, centre d'hébergement des gens du voyage avec une école de 3 classes et réaménagement avec informatisation du centre de traitement et de diffusion de l'alerte du centre de secours principal d'Orléans, CFA, 9, rue du 11-Novembre (1992), gare centrale destinée au bus sous le centre commercial place d'arc (1987), cimetière du bois Semé, cimetière intercommunal des Ifs à Saran

5. Présidents du SIVOM

Six présidents se succèdent entre 1965 et 1999 : Roger Secrétain (février 1965-mars 1971), René Thinat (avril 1971-mars 1978), Gaston Galloux (mai 1978-juillet 1980), Jacques Douffiagues (octobre 1980-octobre 1988), Jean-Louis Bernard (novembre 1988-mars 1989), Jean-Pierre Sueur (avril 1989-décembre 1998).


Espace personnel