Affichage détaillé (L'EncyclO : lieux & édifices d'Orléans)


Exposition d'urbanisme du 11 au 19 avril 1964 dans la salle des fêtes du Campo Santo : groupe devant une maquette du projet des halles du Châtelet. A gauche, Roger Secrétain, maire et à ses côtés, Pierre Dupuch, préfet. (AMO 3Fi1713)Centre commercial Les Halles Châtelet en 2016 (AMO, non coté, cliché C. Bruant)Centre commercial Les Halles Châtelet en 2016 : l'extension en verre (AMO, non coté, cliché C. Bruant)

Halles-Châtelet

1975-2099

Orléans

Au coeur du quartier Châtelet voué au commerce depuis le Moyen-Age, le Centre commercial des Halles-Châtelet prend la suite des Halles construites à la fin du 19e siècle. C'est désormais un ensemble de commerces alimentaires de détail auxquels sont ajoutés des commerces de prêt-à-porter, de loisirs, de linge de maison, d'opticien, des salles en location pour des associations sportives (billards…), des activités de services et le parking Châtelet.

Véronique Mignan, Archives municipales d'Orléans

Depuis le Moyen-Age le quartier du Châtelet est voué au commerce et de nombreux marchés s'y tiennent. A la fin des années 1870, le maire d'Orléans Charles Sanglier décide de regrouper les différents marchés en une structure plus adaptée et moderne. Entre 1882 et 1887, sont construits une grande halle ouverte et deux pavillons de détail.

Dans les années 1960 la quartier du Châtelet connaît des problèmes de stationnement et de circulation et les Halles deviennent inadaptées au nouveau mode de vie et de consommation. Sous le mandat de Roger Secrétain sont lancés les premiers projets de nouvelles Halles. C'est son successeur, René Thinat, qui fera aboutir la construction du Centre commercial des Halles-Châtelet.

Dans le cadre de la rénovation urbaine du centre-ville, il est décidé en 1969 la démolition des halles de détail.  Le déclassement de la place du Châtelet et sa cession par la Ville à la Chambre de commerce et d'industrie, qui est à la fois maître d'ouvrage et promoteur, s'effectuent en plusieurs étapes entre 1971 et 1975. A partir de 1973, sont démolis le pavillon de gros puis les pavillonS de détail des anciennes halles. Le centre commercial à construire comprend 6 niveaux : premier sous-sol avec les caves et laboratoires des commerçants, deuxième sous-sol avec caves et parkings pour les commerçants, rez-de-chaussée comportant la galerie marchande et les halles, trois niveaux supérieurs occupés par des salles et par le parking de 750 places.

En mars 1975, les Halles alimentaires ouvrent avec une trentaine de commerçants. L'ensemble des Halles-Châtelet est achevé de construire en novembre 1976. A partir de 1977, la Ville attribue des locaux à des associations sportives : 1re Compagnie d'Arc (tir à l'arc), Sport parachute, USO canoë-kayak entre autres. Dans les années 90, les Halles Châtelet vieillissent mal et rencontrent des problèmes d'hygiène et de sécurité. Aussi, le plan d'aménagement de la ZAC des Halles-Châtelet est approuvé au Conseil municipal de février 1993. Entre 1993 et 1997, des travaux de réaménagement des façades Nord, Ouest et Sud sont entrepris. Les réaménagements de la façade Est avec la suppression de la rampe d'accès au parking et de la place du Châtelet sont entrepris en 2002-2004. Désormais un bâtiment en verre s'adosse côté Est et la façade vitrée se poursuit jusqu'à la rue des Halles. Dans le cadre du Fonds d'Intervention pour la Sauvegarde de l'Artisanat et du Commerce (FISAC) la première tranche de l'opération Centre-Ville inclut le centre commercial des Halles Châtelet avec la rénovation du parking en 2004-2005.

Emplacement :


Aucun commentaire