Accueil > Histoires d'Orléans > Expositions virtuelles > A travers les mails : des remparts aux boulevards > Les mails : lieu de promenade et de loisirs

Histoires d'Orléans

Les mails : lieu de promenade et de loisirs

En quelques décennies seulement, le visage de cette partie de la ville change radicalement et s’ouvre sur la ville neuve. Traditionnellement réservés à la bourgeoisie sous l’Ancien Régime, les mails deviennent une promenade publique que chacun peut fréquenter, aussi bien les classes aisées que les classes populaires.

Lors de la création des squares Rocheplatte, véritables jardins clos et fleuris, les mails furent plantés d’arbres remarquables. Dans les années 1920, les travaux d’embellissement amènent la municipalité à créer un jardin paysager comprenant plus de cinquante essences différentes, notamment un séquoia, des hêtres pourpres, un érable à sucre et un paulownia. Ces plantations avaient pour but de rendre la promenade agréable. Ces embellissements furent cependant coûteux pour la municipalité.

Ces grands espaces arborés devinrent des lieux de promenade prisés, de rassemblements en tous genres et de concerts. Par conséquent, la commune procéda à plusieurs aménagements comme l’installation de bancs et de lampadaires. En 1877, on y construisit un kiosque à musique (actuel boulevard Alexandre-Martin). Les Orléanais venaient y écouter des concerts, principalement de musique militaire. Endommagé pendant la seconde guerre mondiale, il fut détruit en 1959.

1Fi1-63.JPG1Fi1-63_extrait.jpg2Fi52.jpg2Fi173.jpg2Fi174.jpg2Fi553.jpg2Fi615.jpg2Fi1258.jpgC10230_a_travers_les_mails.jpg

Aucun commentaire


Espace personnel