Accueil > Orléans pendant la Grande Guerre

 

Orléans pendant la Grande Guerre : une ville et des vies à l'arrière

Exposition patrimoniale 2016

Dans le cadre du Label Villes et Pays d’art et d’histoire et du cycle de commémoration de la grande guerre débuté en 2014, la Mairie d'Orléans a organisé l’exposition Orléans pendant la Grande Guerre, une ville et des vies à l’arrière, qui s'est tenue du 23 avril au 21 août 2016 au Musée des Beaux-arts.

Au contraire de la guerre de 1870 ou de celle de 1939-1945, le sol d’Orléans n’est pas touché par les combats et les destructions de la Première Guerre mondiale. Orléans, comme beaucoup d’autres villes françaises, est une ville à l’arrière du front, un des maillons dans le vaste dispositif d’effort de guerre et de mobilisation générale qui s’impose à tout le territoire national, où tout est organisé dans l’optique de la victoire.

L'exposition s’articulait autour de 8 thématiques (Orléans à l'été 1914, Vers la mobilisation générale, Une municipalité dans la guerre, La ville se métamorphose, L’arrière soutient le front, Pourvu qu’ils tiennent…les civils !, Propagande et patriotisme, La victoire et la démobilisation)

Des objets, des œuvres et documents inédits provenant des Archives municipales, des musées d’Orléans, de la Médiathèque, du Centre Charles Péguy, de prêts de particuliers, des Archives départementales mais aussi du Musée de  la Grande Guerre du Pays de Meaux ont été présentés.


Espace personnel