Accueil > Actualités > Dernières actualités

Actualités

Dernières actualités

Encoche sur les fonds iconographiques

Nouvelle fonctionnalité dans les fonds numérisés

Repérer d'un coup d'oeil les documents déjà consultés


Carnet de bal (AMO, 101S)

Un carnet pour le bal de l'hôtel de ville

Les fonds d'origine privée, et plus particulièrement notre collection de pièces isolées, réservent souvent de jolies surprises pour celui qui aura à coeur de les explorer. C'est le cas, par exemple, d'un petit carnet de bal daté de 1936 donné il y a quelques années par une famille d'origine orléanaise. Ouvert, il mesure 16 centimètres par 16 centimètres de côté. Fermé, ses dimensions sont de 8 centimètres de large pour une hauteur de 16 centimètres. De conception assez simple, il est constitué de deux feuillets repliés sur eux-mêmes. L'un fait office de couverture. L'autre liste les danses proposées le soir du bal et donne le nom des orchestres. Un fin lien de coton bleu, noué et auquel est accroché un petit crayon de papier, fait office de reliure pour tenir le tout. Mais à quoi servait un carnet de bal ?


Registre de mariage de 1926, extrait (AMO, 2E460)

Opération de numérisation 2017

Délibérations de 1990 à 1999 et registres d'état civil


Henri Soudé (archives familiales)

Mise à jour du fonds Soudé

Deux cahiers de l'année 1917 en ligne

Les Archives d'Orléans ont entrepris en 2014 de publier les cahiers et correspondances d'Henri Soudé. Pour mémoire, cet Orléanais a rédigé 24 cahiers durant la période 1914-1918. Il évoque non seulement la vie à Orléans mais consigne aussi les témoignages qu'il reçoit du front par l'intermédiaire de ses connaissances familiales ou amicales. Les documents rédigés entre janvier et octobre 1917 viennent d'être ajoutés sur notre site. N'hésitez pas à les regarder. Henri Soudé évoque entre autres l'arrivée des Américains sur le sol orléanais mais aussi les difficultés de la vie quotidienne comme les pénuries et les rationnements.


Vue aérienne du boulevard Alexandre-Martin depuis la rue du Général-Duportail et du boulevard de Verdun, cliché Gendarmerie nationale. (AMO, 3Fi760)

A travers les mails : des remparts aux boulevards

Nouvelle exposition virtuelle en ligne

Nous vous proposons de redécouvrir en ligne l'exposition intitulée À travers les mails : des remparts aux boulevards présentée dans nos locaux du 6 octobre 2009 au 9 février 2010. Celle-ci retrace l'évolution des mails depuis la démolition progressive de l'enceinte fortifiée construite au16e siècle, en passant par ses aménagements en lieux de convivialité et de promenade, mais aussi d'exercice d'activités commerciales comme les foires et marchés. Elle présente enfin quelques évolutions urbanistiques de la fin du 20e siècle.


Nouvelle dénomination des rues d'Orléans 14 Brumaire an VI (Archives municipales d'Orléans, 3E84)

4 novembre 1797 : une nouvelle dénomination pour les rues d'Orléans

C'est au détour des travaux de classement des registres de déclaration de naissances et décès aux commissaires de police que les archivistes sont tombées sur une pièce originale et pour le coup, très utile : un tableau listant la "Nouvelle Dénomination des Ruës, extrait du Registre des Délibérations de l'administration municipale d'Orléans, séance du 14 Brumaire L'an 6 de la République", autrement dit le 4 novembre 1797. Cette pièce est d'autant plus précieuse que les registres de délibération du Conseil municipal d'Orléans ont disparu pour la période 1796-1811 et qu'ils est donc impossible de se reporter aux séances du conseil pour obtenir ces informations.



Espace personnel