Accueil > Histoires d'Orléans > Centenaire de la Première Guerre mondiale > Témoignages > Fonds de la famille Soudé > Un projet collaboratif

Histoires d'Orléans

Un projet collaboratif

Saisie des cahiers (cliché C. Duris)

Fin 2011, les ayants droit de la famille Soudé font don à la Mairie d’Orléans d’une partie des archives familiales. L’attention des Archives municipales se porte rapidement sur 32 cahiers rédigés par Henri Soudé entre le 31 juillet 1914 et le 27 juin 1930, témoignage inédit sur la vie orléanaise à cette période et notamment celle de la Grande Guerre (24 cahiers sur 32).

Les commémorations de la Première Guerre mondiale étant à venir, il est imaginé, dans un premier temps, de numériser les cahiers afin de les rendre accessibles sur le site Internet en mode image. L’écriture manuscrite pouvant cependant être un frein à la lecture par tous, les Archives municipales envisagent alors la transcription et la saisie de ces cahiers sur traitement de texte. L’avantage de ce travail était de pouvoir établir une recherche plein texte sur la transcription. Les travaux débutent fin 2012. L’objectif initial est de numériser et transcrire les trois cahiers de l’année 1914 afin de les publier dès le début des commémorations du centenaire.

Informée du projet par sa fille, co-responsable des Archives municipales, Madame Colette Duris rejoint l’équipe en tant que bénévole dès les premiers travaux de transcription. Elle prend alors en charge la saisie de plusieurs cahiers.

Parallèlement, Monsieur Pierre Gaudier, arrière-petit-fils d’Henri Soudé, consulte le fonds d’archives donné par sa famille. Il s’intéresse de son côté à une série de correspondances qu’il transcrit également. Il nous signale alors qu’il y aurait tout intérêt à mettre les correspondances en ligne et à faire des renvois avec les cahiers d’Henri Soudé qui évoque ou recopie certains passages, voire les lettres dans leur totalité. Il nous informe également de l’existence de correspondances complémentaires conservées par le Service historique de la Défense à Vincennes. Pierre Gaudier s’investit pleinement dans le projet des Archives municipales en participant aux travaux de transcription, aux recherches et à la relecture ainsi qu’en prêtant des documents issus de ses propres archives familiales.

Grâce à ces participants, le projet initial s'enrichit. Après avoir obtenu le consentement des donateurs, la Mairie d'Orléans décide de publier les cahiers et une série de correspondances de la période 1913-1920. Des renvois permettront à l’internaute de naviguer d’un cahier vers une lettre qui est citée ou l’inverse d’une lettre vers le cahier qui la cite, parfois nous avons fait un lien vers une image pour illustrer le propos d'Henri Soudé.

En septembre 2014, les trois premiers cahiers d’Henri Soudé, évoquant la période du 31 juillet 1914 au 23 janvier 1915 sont mis en ligne, accompagnés des correspondances allant de 1913 au 2 mars 1915.

Les correspondances et cahiers rédigés entre 1915 et 1918 seront régulièrement publiés sur le site Internet, à la date anniversaire de leur rédaction c'est-à-dire de janvier 2015 à fin 2018, complétés, nous l'espérons, des documents conservés par le Service Historique de la Défense, situé à Vincennes.

En janvier 2016, la mise en ligne des cahiers et correspondances d'Henri Soudé a reçu le Label de la Mission Centenaire 14-18.

Ce projet n’aurait pas vu le jour sans l’accord des donateurs et le soutien de la Mairie d’Orléans. Nous les en remercions.

 

Nous remercions également :

  • Madame Colette Duris et Monsieur Pierre Gaudier, véritables « forces motrices » de notre projet
  • L’agence Profils 1=2 pour leurs idées, leurs conseils et la réalisation technique
  • L’équipe des Archives municipales d'Orléans
  • Toutes les personnes sollicitées pour les traductions, la relecture, un avis ou un encouragement à poursuivre

Aucun commentaire


Espace personnel