Affichage dtaill (L'EncyclO : lieux & difices d'Orlans)


Orléans - Statue de La République (AMO, 2Fi2187)Statue de Cérès figurant La République durant son démontage en 1942 (AMO, 3Fi752, cliché Jean Pelletier)Place de la République avant 1903 (AMO, 2Fi563)

Crs figurant la Rpublique

1849-1942

Orléans

Martine Gaucher-Vincent, Archives municipales d'Orlans.

En 1848, avec le retour des républicains au pouvoir, le gouvernement lance un concours pour la création d'une statue de la République figure de la Nation. Le projet de Louis Roguet fait partie des esquisses sélectionnées, mais c'est finalement le sculpteur Soitoux qui est vainqueur.

La statue de Louis Roguet, en bronze sur socle en marbre, est fondue en 1849 par les ateliers Simonet à Paris. La Ville d'Orléans sollicite et obtient son attribution par l'Etat, mais l'oeuvre va être victime des aléas politiques. D'abord entreposées au musée de peinture de la ville, elle est installée en 1868 sur la place Bannier au-dessus d'une fontaine et rebaptisée L'Orléanaise, ses attributs républicains étant supprimés. Les rayons dorés sont remplacés par une couronne ducale. L'inscription "Liberté, Egalité, Fraternité" est limée. Toutefois, l'emplacement choisi ne donne pas satisfaction. Aussi, la statue est-elle rapidement retirée et retrouve sa place au musée d'Orléans pour plusieurs années.

Enfin, en 1882, elle est installée sur la place de la République et inaugurée le 14 juillet de la même année.

Dans une circulaire préfectorale du 20 octobre 1941, l’Etat français préconise l’enlèvement « des statues et monuments en alliages cuivreux sis dans les lieux publics et dans les locaux administratifs et qui ne présentent pas un intérêt artistique ou historique » afin qu’ils soient fondus et récupérés dans le cadre de l’effort de guerre.  En mars 1942, la statue est déposée et fondue, suite à la réquisition.

Elle sera remplacée après la Seconde Guerre mondiale par une statue en pierre, oeuvre d'Hubert Yencesse, intitulée La République.

Emplacement :

Art
Statue

Aucun commentaire