L'EncyclO : lieux & édifices d'Orléans

Résultats 1 à 20 sur 75 :   1234>>>

75 résultats - Nombre de résultats par page :

Titre Forme retenue du nom Autres noms connus Date de début Date de fin Synthèse 

Hippodrome de l'Ile Arrault

Orléans (Loiret, France) -- Hippodrome de l'Ile Arrault (1843-2099)Hippodrome d'Orléans18432099

Chaque printemps, cinq rencontres hippiques ont lieu à l'Ile Arrault. Sous la clameur des parieurs, jockeys et chevaux font leurs tours de piste. Mais, l'hippodrome reste méconnu. En bord de Loire, dans le prolongement de l'avenue du Champ-de-Mars, quartier Saint-Marceau, il offre pourtant un cadre agréable aux promeneurs.

Pont Maréchal-Joffre (1905-1940)

Orléans (Loiret, France) -- Pont Maréchal-Joffre (1905-1940)Pont Nicolas II | Nouveau Pont | Pont Joffre | Pont des tramways de Sologne | Pont de Sologne19051940

En 1905, un nouveau pont destiné au passage des tramways départementaux est inauguré à l'ouest du pont Royal (actuel pont George-V). En 1931, il sera baptisé pont Maréchal-Joffre. Détruit en 1940, il sera remplacé par un nouvel édifice en 1958.

Pont Maréchal-Joffre (1958-2099)

Orléans (Loiret, France) -- Pont Maréchal-Joffre (1958-2099)Pont Joffre | Pont de la Nationale 20 | Pont de la RN 2019582099

En juin 1940, le pont Maréchal-Joffre est miné par l'Armée française. Ses arches s'effondrent, ne laissant que les piles émergées de l'eau de la Loire. La reconstruction de l'édifice fait débat. A la fin des années 1950, l'Etat décide finalement que la nationale 20 ne passera plus sur le pont George-V. A cette fin, un nouveau pont doit être construit. En 1958, le nouveau pont Maréchal-Joffre est inauguré.

Monument aux morts de Saint-Jean-de-Braye

Saint-Jean-de-Braye (Loiret, France) -- Monument aux morts (1921-2099)19212099

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, comme toutes les communes de France, la ville de Saint-Jean-de-Braye décide d'ériger un monument en mémoire des 96 Abraysiens décédés du conflit. Installé devant la mairie en 1921, il est l'oeuvre de l'architecte Constant Coursimault.

Colonie de vacances du château de Souesmes

Souesmes (Loir-et-Cher, France) -- Château des Bruyères (ca 1914-2099)Propriété des Bruyères | Colonie de vacances de Souesmes | Colonie des vacances des Bruyères19142099

En 1939, la ville d'Orléans achète le château des Bruyères situé à Souesmes. Pendant plusieurs années, cette propriété - devenue colonie de vacances - accueillera les petits Orléanais durant les vacances scolaires. La mise en place de centres de loisirs sur le territoire de la Ville incitera finalement à la vente de la propriété en 1981.

Auberge de Jeunesse

Orléans (Loiret, France) -- Auberge de Jeunesse (1937-2000)Auberge de la Jeunesse
19362009

Abritant d'abord un asile d'aliénés de 1881 à 1913, puis un hospice pour vieillards de 1923 à 1934, et enfin la Fédération Nationale des Mutilés et Invalides du Travail de 1936 à 1937, le 14 rue du Faubourg-Madeleine devient en 1937 une auberge de jeunesse, et le reste jusqu'en 2000 où l'auberge est officiellement transférée au Centre de la Motte-Sanguin.

Chambre à sable

Orléans (Loiret, France) -- Chambre à sable (1942-2099)19422099

La Chambre à sable d'Orléans est un bassin de décantation du réseau d'assainissement d'Orléans Métropole, située sur la rive droite de la Loire. Elle collecte les eaux usées et les eaux pluviales du nord de l'agglomération. Construite en 1942, cette chambre à sable a accumulé des sédiments jusqu'en 2014, date de sa rénovation destinée à permettre des curages plus fréquents. Les sédiments qui y sont accumulés ont fait l'objet d'un projet de recherche par l'Institut des Sciences de la Terre d'Orléans. Ils constituent en effet des archives de l'histoire de la Ville d'Orléans.

Fort des Tourelles

Orléans (Loiret, France) -- Fort des Tourelles (1912-1920 ; projet de reconstitution)19121920

Dans les années 1910, la ville d’Orléans et le Conseil général du Loiret font le vœu de reconstruire le Fort des Tourelles, emblème de la délivrance de la cité par Jeanne d’Arc en 1429. Le débat entre les partisans et les détracteurs du projet dure une vingtaine d’années, et finalement, la reconstruction n’aura pas lieu.

L'Astro

Orléans (Loiret, France) -- L'Astrolabe (1999-2099)L'Astro | Salle de musiques actuelles | Salle de musiques amplifiées | Scène de musiques actuelles19992099

Situé au 3e étage du Complexe du Baron, l'Astrolabe est un équipement musical dédié aux musiques actuelles, ouvert en 1999. Il participe pleinement à la politique culturelle de la Ville avec une programmation de concerts, des résidences d'artistes tout en nouant des partenariats avec des associations, avec l'Université d'Orléans, des structures culturelles locales. L'association Antirouille en assure la gestion sous forme de délégation de service public depuis 2003.

Rue Royale

Orléans (Loiret, France) -- Rue Royale (1751-2099)Rue de l'Egalité | Rue Egalité | Rue du Maréchal-Joffre17512099

C’est au 18e siècle, sous Louis XV, qu’Orléans connaît de grandes transformations urbaines. Un nouvel axe Nord-Sud se dessine à partir de 1751, avec la construction du nouveau pont Royal destiné à remplacer le vieux pont médiéval ruiné par les ans. C’est l’avènement de la rue Royale qui est percée dans le prolongement du nouveau pont jusqu'à la place du Martroi. La nouvelle artère commerciale d'Orléans prospère jusqu’à sa quasi destruction durant la Seconde Guerre mondiale. Rue emblématique du commerce orléanais et théâtre des grands évènements festifs de la ville, la vie de la rue Royale reste intimement liée à l’histoire de la cité.

Monument à la mémoire des soldats morts pendant la guerre de 1870-1871

Orléans (Loiret, France) -- Monument ossuaire de la guerre de 1870 (1878-2099)Tombe militaire concédée à l'Etat | Ossuaire du cimetière Saint-Vincent | Monument à la mémoire des soldats morts pendant la guerre de 1870-187118782099

A la fin de la guerre franco-prussienne, les Etats s'engagent à entretenir les tombes des soldats morts sur leurs territoires respectifs (traité de Francfort du 10 mai 1871, article 16). A la suite des combats meurtriers qui se sont déroulés au nord d'Orléans en 1870, cinq principaux monuments, dont deux ossuaires, sont érigés sur les communes de Fleury-les-Aubrais, Orléans et Saran entre 1871 et 1899. L'édification de monuments commémoratifs est un phénomène nouveau qui se généralise par la suite à la sortie de la Grande Guerre.

Maison de santé pluridisciplinaire Liliane-Coupez

Orléans (Loiret, France) -- Maison de santé pluridisciplinaire Liliane-Coupez (2015-2099)Maison de santé de l'Argonne | MSP Liliane Coupez20152099

Dans le cadre de la convention territoriale de l'Argonne,  la mairie d'Orléans fait réaliser un diagnostic en santé et un plan local de santé publique est établi. Le quartier de l'Argonne est retenu pour la construction d'une maison de santé pluridisciplinaire, présentant aux habitants une offre de santé plus globale (soins médicaux, paramédicaux et prévention). La maison de santé Liliane-Coupez est ouverte depuis janvier 2015.

Crédit Lyonnais

Orléans (Loiret, France) -- Crédit Lyonnais (1912-2099)Crédit Lyonnais Orléans | CL | LCL Orléans 19122099

En 1881, le Crédit Lyonnais ouvre une succursale 53 place du Martroi et 1 rue Bannier en plein coeur d'Orléans. En 1895, il déménage pour s'installer dans un immeuble 7 place du Martroi, à proximité de l'église Saint-Pierre-du-Martroi. Dans les années 1910-1912, il fait un édifier un imposant bâtiment au même endroit. Dans un souci constant d'améliorer et développer les services bancaires et financiers envers la clientèle, une extension à l'architecture moderne est construite au milieu des années 1970 à l'angle de la rue Saint-Pierre-du-Martroi et de la place du Martroi.

Hôtel Pommeret

Orléans (Loiret, France) -- Hôtel Pommeret (1525-2099)Chambre régionale des comptes du Centre-Val de Loire15252099

En plein centre ville d'Orléans, de nombreux hôtels particuliers sont édifiés rue d'Escures au cours du 17e siècle dont l'Hôtel Pommeret. Plusieurs propriétaires se succèdent dont les familles Porcher-Demadières et Pommeret. En 1978, le Ministère de l'Economie et des Finances acquiert l'ensemble immobilier. D'importants travaux de restauration et de réaménagement sont réalisés pour accueillir la Chambre régionale des comptes du Centre-Val de Loire en 1988.

Parking de l'Hôtel-de-Ville

Orléans (Loiret, France) -- Parking de l'Hôtel-de-Ville (1979-2099)Parking du Campo Santo19792099

Dans le cadre des nouveaux aménagements du quartier cathédral, la Ville d'Orléans décide, dès 1974, de confier à l’agence Arsène-Henry la construction d'un parking souterrain sous la place du Campo Santo. Dans ce cadre, en 1978, la salle des fêtes située au centre du Campo Santo est détruite. Le nouveau parking ouvre ses portes en novembre 1979. Il a une capacité de 459 places. Sa gestion est déléguée à la SEMOPA puis à Orléans Gestion.

Théâtre de marionnettes du parc Louis-Pasteur

Orléans (Loiret, France) -- Théâtre de marionnettes (1977-2099)Théâtre de marionnettes du Parc Pasteur| Théâtre du Parc Pasteur19772099

En 1977, la Ville concède un portion du parc Louis-Pasteur pour la construction d'un théâtre de marionnettes à l'initiative d'un marionnettiste parisien. En 1981, la Ville l'acquiert pour continuer à offrir des spectales au jeune public. L'association des Marionnettes d'Orléans puis l'association La Tortue magique prennent en charge son exploitation pour présenter des spectacles de Guignol puis des spectacles de toutes formes. Plusieurs projets envisagent la démolition du théâtre de marionnettes et sa reconstruction mais aucun n'aboutit. En décembre 2017, la Tortue magique cesse d'être le gestionnaire du théâtre.

Eglise Saint-Marceau

Orléans (Loiret, France) -- Eglise Saint-Marceau (840-2099)8402099

Marché aux fleurs du mail Pothier

Orléans (Loiret, France) -- Marché aux fleurs (1900-1958)Marché aux fleurs et aux arbustes19001958

Installé en 1825 place de l'Etape, le marché aux fleurs est transféré un peu plus tard rue de la Bibliothèque, près du Campo Santo, sur le mail Pothier. Après plusieurs propositions de transfert, il est question en 1899 d'ériger un abri pour protéger des intempéries les fleurs et les fleuristes lors des ventes. La construction d'une halle en fonte et fer forgé, joliment décorée, est confiée à l'entreprise Guillot-Pelletier. Endommagée lors des bombardements de  1944, la halle est détruite en 1958. Le marché est transféré dix ans plus tard place de la République.

Maison Barillet

Orléans (Loiret, France) -- Maison Barillet (1905-2099)Maison Grosbois19052099

Vélodrome, quai du Roi

Orléans (Loiret, France) -- Vélodrome (1922-Vers 1932)Stade-Vélodrome de l'Union cycliste d'Orléans19221932

L'Union cycliste d'Orléans (UCO), fondée en 1887, lance la construction d'un vélodrome situé 33, quai du Roi à Orléans en 1922. Il semble que ce vélodrome soit en activité jusqu'en 1928 au moins. Il n'était pas réservé qu'aux membres de l'UCO. D'après les archives municipales, le vélodrome est vendu en 1932 au Lycée Pothier. A ce jour, aucun élément ne permet de savoir durant combien de temps cette installation sportive fut encore utilisée après cette cession ni de déterminer sa date de démolition.

Résultats 1 à 20 sur 75 :   1234>>>
Afficher/masquer