La rue Royale : le renouveau commercial

Devenant à nouveau l'un des fleurons architecturaux d'Orléans, la rue Royale doit aussi incarner le renouveau et le dynamisme commercial de la ville auprès des Orléanais et des touristes qui passeront
sous ses galeries.

La reconstruction lance ainsi la modernisation de toutes les boutiques à l'exemple du magasin de prêt-à-porter A la Belle Fermière, de Michel Cassegrain situé à l'angle des rues Royale et du Vieux-Marché.

Nord de la rue Royale en cours de reconstruction
Nord de la rue Royale en cours de reconstruction

Descriptif : Carte postale. [Vers 1950]. Archives municipales
Cote : 2Fi1388
Auteur : Inconnu

Galerie sous arcades de la rue Royale
Galerie sous arcades de la rue Royale

Descriptif : Photographie. [Vers 1960]. Archives municipales
Cote : 3Fi819
Auteur : Inconnu

Boutique A la Belle Fermière (Michel Cassegrain)
Boutique A la Belle Fermière (Michel Cassegrain)

Descriptif : Photographie. [1942]. Archives municipales
Cote : 3Fi217
Auteur : Inconnu

Inauguration du magasin Michel Cassegrain en présence de Robert Pommier, architecte de la reconstruction de la rue Royale (au centre, de face avec des lunettes épaisses)
Inauguration du magasin Michel Cassegrain en présence de Robert Pommier, architecte de la reconstruction de la rue Royale (au centre, de face avec des lunettes épaisses)

Descriptif : Photographie. [27 juin 1954]. Archives municipales
Cote : Non coté
Auteur : Inconnu

Vitrine du magasin Michel Cassegraina
Vitrine du magasin Michel Cassegraina

Descriptif : Photographie. [1954]. Archives municipales
Cote : Non coté
Auteur : Inconnu