Une bouffée d'oxygène : le parc Floral

Une bouffée d'oxygène : le parc Floral

A l’origine, La Source doit être un coin de campagne à la ville. Le campus universitaire, verdoyant et aéré, est notamment édifié dans cet esprit. Si l’ampleur des travaux a fait un peu oublier cette volonté première, des espaces voués à la détente et au plein air ont tout de même été imaginés pour les Orléanais, notamment le parc Floral en 1964.

Aménagé sur l’espace correspondant au périmètre du parc du château, le parc Floral s’étend au nord du quartier, autour du Loiret et de sa source. C’est un lieu de détente mais aussi une vitrine de la profession horticole. En 1963, la SEMEPO est constituée afin de créer puis gérer ce parc horticole d’exposition permanente. En 1967, le parc Floral connaît son heure de gloire en recevant les Floralies internationales. En six mois, ce sont 2,3 millions de visiteurs qui s’y bousculent ! La Source entre alors dans la mémoire collective.

Vue aérienne du Parc Floral
Vue aérienne du Parc Floral

Photographie. 1970. Base aérienne de Bricy.

Archives municipales. 3Fi688.

Parc Floral
Parc Floral

Affiche. [Vers 1970].

Archives municipales. Série O, cote provisoire O3050.

Parterre de tulipes et plan d'eau
Parterre de tulipes et plan d'eau

Carte postale. [1967]. Sachets Floraisse.

Archives municipales. 2Fi910.

Vue aérienne du Parc Floral
Vue aérienne du Parc Floral

Photographie. 1970. Base aérienne de Bricy.

Archives municipales d'Orléans. 3Fi689.