Accueil > Histoires d'Orléans > Espace pédagogique > Première Guerre mondiale > Vie quotidienne > Document 14

Histoires d'Orléans

Document 14

Rapport du Commissaire central de police sur la Chocolaterie Saintoin, 27 novembre 1916 (4H39)

Rapport du commissaire central de police sur la Chocolaterie Saintoin et son fonctionnement suite à la pénurie de sucre

Contexte : Dès 1916, des denrées et des matières premières, dont le sucre, manquent. Elles sont rationnées pour soutenir l’effort de guerre et pour éviter les conflits entre civils.

A partir du 1er février 1917, les chocolateries, confiseries et pâtisseries sont obligées de fermer deux jours par semaine. Dans son rapport de police du 27 novembre 1916, le Commissaire explique que la chocolaterie Saintoin est obligée de licencier du personnel par manque de sucre.

Date du document : 27 novembre 1916.

Description et cote : Manuscrit, AMO, 4H39.

Aucun commentaire


Espace personnel