Accueil > Actualités > Actualités archivées > 2015 > Du quartier de l'Etape aux Champs-Elysées d'Orléans

Actualités

Du quartier de l'Etape aux Champs-Elysées d'Orléans

Travaux du quartier de l'Etape vers 1921 (Coll. particulière)

Exposition des Archives municipales visible du 13 mai au 25 novembre 2015 dans les vitrines de la rue Fernand-Rabier et en ligne sur le site.

Pour leur nouvelle exposition, les Archives d'Orléans vous proposent de découvrir une page d'histoire du quartier où elles sont domiciliées.

Il y a 100 ans, en 1915, alors que la Première Guerre mondiale fait rage, la municipalité Rabier adopte le plan d'urbanisme et de voirie qui sera à l'origine de la création du quartier compris entre le transept nord de la cathédrale Sainte-Croix, le Campo Santo, le boulevard Alexandre-Martin et la place de l'Etape.

A cette époque, ce secteur est occupé par une caserne d'artillerie, dénommée caserne de l'Etape ou caserne Duportail, ainsi que par la bibliothèque municipale qui est détruite au printemps 1914. Mais, les travaux de démolition de la caserne et de lotissement seront reportés du fait de la Grande Guerre.

Le quartier, d'influence Art déco, qui s'offre encore aux yeux des passants de nos jours, sort de terre entre 1926 et 1935. A cette époque, le lotissement est baptisé  "quartier des Champs-Elysées d'Orléans" par les aménageurs. Aujourd'hui, cette appellation est peu connue. Les îlots, incarnés par les rues Théophile-Chollet, Fernand-Rabier, Paul-Fourché, Emile-Davoust, Alsace-Lorraine et la place Halmagrand, restent désignés par la plupart des Orléanais sous le nom de quartier de l'Etape.

Consulter l'exposition

Aucun commentaire


Espace personnel