Accueil > Actualités > Actualités archivées > 2017 > ChallengeAZ 2017, le grand retour ! > Donner ses archives... ou pas ?

Actualités

Donner ses archives... ou pas ?

Donner ses archives...

Le fonds d’archives d’une ville est avant tout constitué d’archives publiques produites par les services administratifs. Mais, pour écrire l’histoire la plus complète des habitants, des associations, des entreprises d’un territoire, les fonds d’archives privées sont sans pareil et indispensables pour compléter les fonds publics.

Les services d’archives municipales et communautaires, tout comme les services d’archives départementales, ont vocation à recevoir des documents d’origine privée. Mais confier ses archives  qu’elles soient personnelles, familiales, d’entreprise ou encore d’association ne va pas forcément de soi !

Il y a, d’une part, ceux qui pensent que leurs documents n’ont aucun intérêt historique et qui, par conséquent, ne pensent pas à donner leurs fonds. Cela peut être le cas pour les propriétaires d’archives d’entreprise ou d’association qui jettent leurs papiers une fois la durée d’utilité administrative passée sans imaginer qu’un jour des chercheurs s’intéresseront à leur histoire. C’est parfois le cas aussi d’héritiers pour qui les documents rassemblés par leurs aïeux n’évoquent aucun souvenir ni affect.

D’autre part, il y a ceux pour qui leurs archives représentent un bien des plus précieux et dont ils n’imaginent pas se séparer. Ce sentiment est bien légitime d’autant plus quand les documents représentent une grande part de leur histoire personnelle. Malheureusement, sans s’inquiéter de ce qu’il adviendra de leurs archives plus tard, il arrive qu’elles se retrouvent paradoxalement éparpillées ou détruites un jour ou l’autre.

Dans un cas comme dans l’autre, l’une des missions de l’archiviste est de sensibiliser, quand il en croise,  les propriétaires d’archives privées. Convaincre de l’intérêt historique d’un fonds et de l’intérêt de le conserver indéfiniment dans une institution publique pour le rendre accessible au plus grand nombre et le transmettre aux générations futures est un travail de longue haleine. Car en effet, donner ses archives, c’est s’en déposséder mais c’est surtout un geste altruiste qui permet de les partager pour toujours avec les autres !

Alors, donner ses archives ou pas ? La décision vous revient ! Sachez que les archivistes sont à votre disposition pour vous conseiller, notamment sur les modalités (don, cession, reproduction, dépôt…) et vous accompagner dans vos démarches.

Et pour les chercheurs, il est également possible de confier le fruit de vos recherches. N’hésitez pas à nous contacter pour vous renseigner.

En savoir plus

Dernière mise à jour le 26.06.2017

Aucun commentaire


Espace personnel