Accueil > Actualités > Dernières actualités > ChallengeAZ 2017, le grand retour ! > Recherche Suzanne désespérément

Actualités

Recherche Suzanne désespérément

Photographie de Suzanne en 1936. (AMO, 36S25)

Qui saura nous dire ce qu'est devenue Suzanne Farcinade ?

12 janvier 1936. Orléans.  Une jeune orléanaise de 14 ans, nommée Suzanne Farcinade, écrit à Docie Gambold, 16 ans, qui vit à Pembrokeshire dans le sud du Pays de Galles. A la lecture de la lettre, on comprend que s’il ne s’agit pas du premier échange entre les deux adolescentes, il n’y a pas longtemps qu’elles correspondent.

Suzanne se décrit à Docie. Elle est grande, brune et a les yeux bleus. Elle fréquente l’Ecole primaire supérieure de jeunes filles d’Orléans depuis octobre 1935. Elle fait du violon, a un frère, Joannice, et  une sœur, Claude. Elle apprend l’anglais depuis la rentrée 1935 et indique que c’est trop récent pour s’exprimer en anglais dans sa lettre. Suzanne habite 6, rue de la Chèvre-qui-danse, à Orléans. Comment Suzanne et Docie sont-elles devenues correspondantes ? Le document ne l’explique pas.

Début 2017, le fils de Docie Gamblod contacte la Mairie d’Orléans. Il souhaite retrouver Suzanne Farcinade ou ses descendants pour en savoir plus sur les échanges entre sa mère et l’Orléanaise. Les échanges entre les deux femmes ont duré au moins jusqu’en 1962. Le fils de Docie souhaite aussi retrouver potentiellement les correspondances de sa mère, qu’elle a adressées, enfant, vers la France. Il a lui-même débuté des recherches dans les documents d’état civil. C’est à ce titre que les Archives d’Orléans sont sollicitées dans un premier temps. Mais, malgré les informations collectées, impossible à ce jour de savoir ce qu’est devenue Suzanne.

Le descendant de Docie Gambold a décidé de nous faire don des documents en sa possession. Le don se compose de 24 lettres manuscrites de Suzanne Farcinade adressées à Docie Gambold entre le 12 janvier 1936 et le 5 janvier 1940,  11 documents divers (cartes postales, photo, enveloppes dont une carte de vœux de 1962), 24 traductions anglaises réalisées en 2017 des lettres de Suzanne Farcinade à Docie Gambold  et 3 extraits d'acte de naissance de Suzanne Farcinade, Joannice Farcinade et Claude Farcinade. Ce fonds a été coté en sous-série 36S et est désormais consultable de tous en salle de lecture des Archives municipales. Au-delà d’une correspondance assez traditionnelle entre deux jeunes filles qui apprennent à se connaître, les documents témoignent aussi du regard de Suzanne sur la vie à Orléans et la période troublée en France et ailleurs : des grèves, les évènements en Espagne, l’action des Cagoulards ou encore l’entrée en guerre de la France.

Si vous avez des pistes pour nous dire ce qu’est devenue Suzanne Farcinade, n’hésitez pas à nous contacter afin que nous transmettions les informations au descendant de Docie Gambold.

Lettre de Suzanne à Docie, 1936. (AMO, 36S1)

Dernière mise à jour le 26.06.2017

Aucun commentaire


Espace personnel