Qui a eu cette idée folle ?

Exécution de la loi sur l'enseignement primaire obligatoire (AMO, 15Fi945)

Exécution de la loi sur l'enseignement primaire obligatoire

Si à la question posée dans la chanson de France Gall "Qui a eu cette idée folle ? Un jour d'inventer l'école !", on répond en coeur que c'est ce sacré Charlemagne, on oublie trop vite l'importance des lois promues par le ministre de l'éducation publique Jules Ferry qui en 1881 et 1882 rendent l'école gratuite, l'instruction obligatoire et l'enseignement public laïque.

Les affiches administratives de la Mairie d'Orléans témoignent de ces changements. Elles annoncent ainsi les ouvertures de classes ou autres informations en lien avec le monde scolaire. Elles rappellent ainsi que si c'est l'Etat qui structure l'organisation de l'enseignement, les maires sont chargés de la mise en application sur le territoire communal. 

En témoigne ainsi l'affiche datée du 19 août 1882 intitulée "Exécution de la loi sur l'enseignement primaire obligatoire - Déclaration à faire au Maire de la commune". Ainsi, le texte consacre le fait que l'enseignement est devenu obligatoire pour les enfants des deux sexes âgés de 6 à 13 ans, qu'il peut être dispensé dans des établissements publics ou privés mais aussi à domicile. Elle nous montre que les enfants d'alors sont à la charge de leurs parents, bien sûr, mais aussi être sous la garde de patrons pour lesquels ils travaillent. Parents ou patrons doivent donc déclarer en mairie les modalités choisies pour l'enseignement des enfants dont ils ont la garde. L'affiche donne ainsi un modèle de déclaration.

Ce que ne dit pas l'affiche c'est que la loi du 28 mars 1882 encadre les possibilités d'absence et prévoit un système gradué de sanctions en cas de manquements répétés et injustifiés. Elle ne revient pas non plus sur la mise en place de la laïcité pourtant prévue dans la loi.

Dernière mise à jour le 20.11.2018

Aucun commentaire