Accueil > Histoires d'Orléans > Centenaire de la Première Guerre mondiale > Témoignages > Fonds de la famille Soudé > Biographies > Famille Soudé > Berthe Brunet, épouse d'Henri Soudé (1862-1926)

Histoires d'Orléans

Berthe Brunet, épouse d'Henri Soudé (1862-1926)

Berthe Soudé (archives familiales)

Marie Berthe Brunet naît le 8 septembre 1862 à Orléans de Marie Marthe Lanson et de Jean Joseph Adrien Brunet, marchand de bois. Ils sont domiciliés boulevard du Chemin-de-fer. Son grand-père maternel, Louis Marc Lanson est membre du Conseil municipal de la ville. Berthe a pour cousin, Gustave Lanson, historien renommé de la littérature, auteur d'une anthologie de la littérature française.

Elle a une soeur et un frère, évoqués dans les cahiers d'Henri Soudé :

  • Louise Brunet, né en 1864, décédée en 1924 sans descendance
  • Henri Brunet, né en 1877, Mort pour la France fin août 1914

Son frère acquiert l'exploitation agricole de Zafrane en Tunisie. A sa disparition, le 10 novembre 1914, sa soeur, Louise, reprend la direction de la propriété tunisienne.

Le 7 juin 1887, Berthe Brunet épouse Henri Soudé en l'église Saint-Vincent d'Orléans. Ils auront deux enfants :

Berthe Brunet décède le 9 novembre 1926 à Orléans.

A partir du 1er octobre 1914 et jusqu'en 1918, Berthe Soudé est à plusieurs reprises infirmière auxiliaire bénévole à l'hôpital auxiliaire n°5, installé dans le Lycée de Jeunes filles de la rue Dupanloup et dirigé par la Société de secours aux blessés militaires. A ce titre, elle reçoit en 1919 l'Insigne d'argent en faveur des infirmières qui se sont particulièrement distinguées par leur mérite durant la Guerre, puis, en 1920, la Médaille commémorative française de la Grande Guerre.


Espace personnel