Accueil > Actualités > Actualités archivées > 2017

Actualités

2017

Participation à la MuseumWeek 2017

7 jours et 8 thèmes pour célébrer la culture sur les réseaux sociaux

Logo MuseumWeek 2017

Pour la 2e année consécutive, les Archives d'Orléans participeront à la MuseumWeek qui aura lieu du 19 au 25 juin prochain. 

La MuseumWeek est un évènement lancé en France en 2014 sur le réseau Twitter avec le soutien du Ministère de la Culture. Elle a pour but de promouvoir sur les réseaux sociaux l’univers des musées, des galeries d'art, des bibliothèques, des centres d'archives et des acteurs du patrimoine en général. Durant une semaine, il s'agit de célébrer la culture sous toutes ses formes dans le monde entier. L'idée est de publier des images issues de nos collections, montrer nos coulisses ou nos activités quotidiennes. 

La MuseumWeek s'organise autour des 7 jours de la semaine déclinés en 7 thèmes :

  • Lundi 19 juin : #FoodMW 
  • Mardi 20 juin : #SportsMW
  • Mercredi 21 juin : #MusicMW
  • Jeudi 22 juin : #StoriesMW
  • Vendredi 23 juin : #BooksMW
  • Samedi 24 juin : #TravelsMW
  • Dimanche 25 juin : #HeritageMW

Cette année, en plus du thème quotidien, les participants sont invités à dédicacer une ou plusieurs de leurs publications aux femmes en trouvant dans leurs collections ou dans leurs activités une référence qui s'y rapporte. Le hashtag de ralliement sera #WomenMW.

Pour suivre nos publications, il y a 2 solutions :

  • Vous avez un compte Twitter : vérifiez que vous êtes abonné au compte @ArchivesOrleans et vous recevrez toutes nos publications au jour le jour. Si non, c'est l'occasion de nous suivre !
  • Vous n'avez pas de compte Twitter et ne souhaitez pas en créer un ? Vous pouvez suivre nos Tweets directement sur notre site en cliquant sur le logo Twitter (bouton en forme d'oiseau) dans notre bandeau. Vous pouvez également taper @ArchivesOrleans directement dans un moteur de recherche. Vous tomberez alors sur notre page Twitter que vous pourrez consulter librement.

Consulter le compte Twitter des Archives d'Orléans

Consulter le programme de la MuseumWeek

Consulter le compte Twitter de la MuseumWeek pour voir toutes les publications liées à l'évènement

 


Focus Architecture 20e et 21e siècles

Nouvelle plaquette du Label Ville d'Art et d'Histoire

Focus architecture 20e et 21e siècle

Découvrez la dernière née des plaquettes du Label Ville d'Art et d'Histoire qui met en avant le patrimoine architectural d'Orléans du 20e et 21e siècle de l'Art Nouveau aux réalisations des années 2000.

Le document vous propose une sélection de sites et bâtiments représentatifs des différentes périodes et styles architecturaux et vous invite à les découvrir in situ

Cette plaquette richement illustrée reprend de nombreux documents d'archives issus de nos collections. 

Bonne découverte et bonne visite !

 

Consulter la brochure

Retrouver les brochures du Label Ville d'Art et d'Histoire

ChallengeAZ 2017, le grand retour !

Une 2e participation pour les Archives d'Orléans

Logo ChallengeAZ

En 2013, Sophie Boudarel, généalogiste professionnelle, lance pour la première fois le ChallengeAZ. Elle propose aux amoureux de la généalogie de publier sur leur blog un article par jour (du lundi au samedi) et ce, durant un mois. Le défi tient dans le fait que chaque article doit égrener les lettres de l’alphabet – soit 26 articles au total - et qu’ils doivent parler de généalogie, d’histoire familiale, locale… La communauté des généalogistes est au rendez-vous et s’enthousiasme pour ce défi renouvelé ensuite tous les ans !

En 2016, alors que le ChallengeAZ se déroule pour la 4e année consécutive, les Archives d’Orléans décident de rejoindre l’aventure ! 26 articles seront finalement rédigés avec, pour fil rouge, l’objectif de parler histoire locale, de faire découvrir les archives, nos recherches ou encore de donner des astuces pour l’utilisation du site Internet ou de nos fonds.

Face aux retours plus que positifs lors de notre première participation, nous avons décidé de nous lancer à nouveau en 2017. Nous vous proposons de suivre de près notre site Internet du 1er au 30 juin prochain. Chaque jour, sauf le dimanche, un nouvel article sera publié dans la rubrique « Actualités ». Chaque jour, nous annoncerons parallèlement la publication sur notre compte Twitter @ArchivesOrleans.

Pour mémoire en 2016, ce sont 2 062 articles en tout qui ont été publiés par les participants de tous horizons. Ils ont été rassemblés dans un magazine Flipboard consultable en ligne.

Pour en savoir plus sur le ChallengeAZ voire participer, consulter le blog de Sophie Boudarel intitulé La Gazette des Ancêtres.

Suivez les guides !

Rendez-vous le 16 septembre pour les Journées européennes du patrimoine 2017 dédiées à la jeunesse

L'équipe des Archives d'Orléans en dessin (2017)

Le 16 septembre 2017, toute l'équipe des Archives municipales et communautaires vous accueille à bras ouverts à l'occasion des Journées européennes du patrimoine qui ont pour thème cette année "Jeunesse et patrimoine". Découvrez notre métier, nos locaux et nos collections au cours de visites d'environ 1 heure. 

Deux types d'action sont proposés cette année :


« Suivez les guides ! » : visite commentée des Archives et parcours photographique

Jeunes ou vieilles, connaissez-vous les 3 âges des archives ? Trouvez la réponse en venant à la rencontre des  archivistes qui vous présenteront leur métier ainsi que des documents sur le thème de la jeunesse. Au cours de la visite, vous verrez les dépôts et la salle de lecture. Découvrez également le regard de la jeunesse sur les archives grâce au parcours photographique créé et mis en place pour l’occasion par des élèves de l'école primaire Guillaume-Apollinaire d’Orléans. Suivez les guides !

Groupes limités à 15 personnes (départs toutes les heures pour une visite d'env. 1h ; départs à 9h, 10h, 11h, 13h30, 14h30, 15h30, 16h30).

Réservation vivement recommandée au 02 38 79 23 69.

 

 

« Jeux en famille » : portes ouvertes des Archives à la jeunesse

Cette année, les Archives d’Orléans jouent la carte de la jeunesse ! Découvrez nos dépôts et notre métier en famille au cours d’une visite adaptée pour le jeune public. Celle-ci se terminera autour de jeux (mémory, puzzles, jeux d'illusions, lectures..) préparés spécialement pour l’occasion par nos archivistes à partir de nos documents ! Détente et découvertes garanties !

Groupes limités à 15 personnes (visite d'env. 1h ; départs à 10h30, 14h, 16h). Présence parentale obligatoire

Réservation vivement recommandée au 02 38 79 23 69.

 

Nous situer 

Découvrez l'ensemble des actions proposées par le Label Ville d'Art et d'Histoire d'Orléans (6,7 Mo)

Résultats de la grille de mots croisés (32 ko)

Nouveauté 2017

Changement d'adresse du site

Vœux 2017 (AMO, cliché C. Duris)

Toute l'équipe des Archives municipales et communautaires d'Orléans vous adresse ses meilleurs voeux pour 2017. Nous espérons que cette nouvelle année sera synonyme de belles recherches, de découvertes et trouvailles à partager que ce soit sur notre site ou bien dans notre salle de lecture !

En ce début d'année, l'adresse du site Internet évolue. L'adresse devient désormais archives.orleans-metropole.fr

N'hésitez pas à nous contacter si vous constatez des problèmes de navigation ou de liens.

Nous restons par ailleurs à votre écoute pour toutes questions ou demandes d'évolution relatives au site. 

Un carnet pour le bal de l'hôtel de ville

Carnet de bal (AMO, 101S)

Les fonds d'origine privée, et plus particulièrement notre collection de pièces isolées, réservent souvent de jolies surprises pour celui qui aura à coeur de les explorer. C'est le cas, par exemple, d'un petit carnet de bal daté de 1936 donné il y a quelques années par une famille d'origine orléanaise. Ouvert, il mesure 16 centimètres par 16 centimètres de côté. Fermé, ses dimensions sont de 8 centimètres de large pour une hauteur de 16 centimètres. De conception assez simple, il est constitué de deux feuillets repliés sur eux-mêmes. L'un fait office de couverture. L'autre liste les danses proposées le soir du bal et donne le nom des orchestres. Un fin lien de coton bleu, noué et auquel est accroché un petit crayon de papier, fait office de reliure pour tenir le tout.

Mais à quoi servait un carnet de bal ? Tout simplement, il permettait aux femmes d'inscrire le nom des hommes qui souhaitaient réserver une ou plusieurs danses avec elles. Sa petite dimension et le crayon attaché sont ainsi étudiés pour qu'il soit emporté sans encombrer la danseuse. On peut aussi imaginer que pour les parents voire pour le mari ou le fiancé, le carnet pouvait aussi facilement devenir un outil de surveillance des fréquentations !

Certains font remonter l'origine du carnet de bal au début du 19e siècle. Mais, les Archives d'Orléans ne conservent pas de carnet de bal aussi ancien pour le moment. Le document présenté ici montre toutefois que sa production a perduré sur le territoire orléanais au moins jusqu'à la fin des années 1930. 

Au-delà de l'aspect sociologique, l'étude des carnets de bal est aussi très intéressante sur le plan de l'histoire de la danse. En effet, comme dans notre exemple, le carnet de bal permet de connaître le type de danse proposé à une date donnée. Ici, les danses inscrites sont surtout des danses à la mode dans les années 1920-1930 comme le fox-trot, le one-step et la biguine. Pour celui qui connaît les pas, cela sera éventuellement l'occasion d'en déduire, ou du moins d'imaginer, à quelle tranche d'âge étaient destinées les festivités.

Du bal en lui-même, on ne sait finalement pas grand-chose sauf qu'il a lieu le 14 mars 1936 de 22h à 6 heures du matin, à l'Hôtel Groslot, qui faisait alors office d'hôtel de ville. La propriétaire du carnet a ajouté à la main qu'il est prolongé jusqu'à 7 heures. Aucune autre source ne permet pour le moment d'en savoir plus. On remarquera aussi que le carnet n'est pas complété hormis, en face d'une biguine, par une croix discrète dont on ne sait pas si elle date de l'époque ou a été ajoutée ultérieurement. Il serait dès lors sans doute facile de conclure que notre cavalière n'a pas trouvé cavalier ! Peut-être faut-il juste se dire que l'utilisation du carnet de bal n'était déjà plus très suivie, voire un peu désuette en 1936. L'intérêt de cet objet était peut-être avant surtout de publier un programme de la soirée et de connaître au préalable le type et l'enchaînement des danses.

Pour finir, au-delà de l'usage qu'on pouvait faire du carnet de bal, on notera au passage l'illustration de la couverture oeuvre de l'artiste Roger Pierre (1904-1960), professeur de l'Ecole des Beaux-Arts d'Orléans, qui compta parmi ses élèves Roger Toulouse. Le recto comporte une représentation stylisée de l'Hôtel Groslot où a lieu le bal. Les contours reprennent la devise du blason de la ville d'Orléans "De gueules, à trois cailleux de fleurs de lys en argent, au chef d'azur chargées de trois fleurs de lys d'or". L'auteur a d'ailleurs pris soin d'écrire la devise en utilisant les couleurs qu'elle évoque.

Le verso représente, quant à lui, les silhouettes stylisées de couples de danseurs enlacés. Ces silhouettes reprennent aussi les couleurs évoquées dans la devise accompagnant le blason de la ville.

Ce document-objet a été produit chez l'imprimeur orléanais L. Desjardin.

 

Carnet de bal (AMO, 101S)Carnet de bal (AMO, 101S)

Opération de numérisation 2017

Délibérations de 1990 à 1999 et registres d'état civil

Registre de mariage de 1926, extrait (AMO, 2E460)

Comme chaque année, les Archives d'Orléans réalisent une opération de numérisation de certains de leurs documents.

Démarré en 2014, le programme de numérisation des procès-verbaux et délibérations du Conseil municipal d'Orléans s'achève cette année avec la numérisation des registres originaux signés allant de 1990 à 1999. Cette année s'ajoute aussi un travail de reconnaissance de caractères (OCR) pour les fichiers allant de 1890 à 1999. Le but est de pouvoir interroger à moyen terme l'ensemble des délibérations de cette période en plein texte sur le site Internet des Archives.

De plus, la numérisation de l'état civil se poursuit. Les registres suivants seront indisponibles en consultation durant quelques semaines :

- naissances de l'année 1916

- mariages et décès de l'année 1926

La numérisation de nos collections de cartes postales et de photographies continuera également au fur et à mesure des travaux d'inventaire.

D'ici à quelques mois, l'ensemble de ces documents seront consultables sur le site dans la rubrique "Archives numérisées".

Pour mémoire, les Archives municipales numérisent et font numériser des documents depuis 2002. A ce jour, plus de 1 million de pages ont été scannées soit moins d'1% des fonds conservés par le service des Archives. La copie numérique permet de préserver les documents originaux des manipulations trop fréquentes qui peuvent leur nuire. Surtout, elle permet une diffusion plus large et facilite l'accès pour tous. Rappelons, pour finir, que certains fichiers numériques sont consultables uniquement en salle de lecture.

Demander des informations sur les fonds numérisés.

Mise à jour du fonds Soudé

Deux cahiers de l'année 1917 en ligne

Henri Soudé (archives familiales)

Les Archives d'Orléans ont entrepris en 2014 de publier les cahiers et correspondances d'Henri Soudé. Pour mémoire, cet Orléanais a rédigé 24 cahiers durant la période 1914-1918. Il évoque non seulement la vie à Orléans mais consigne aussi les témoignages qu'il reçoit du front par l'intermédiaire de ses connaissances familiales ou amicales.

Le projet des Archives d'Orléans est non seulement de publier les documents numérisés mais également d'y adjoindre une transcription pour faciliter la lecture et aussi permettre une recherche intégrale sur le texte d'origine. En dehors des fonctions d'interrogation, l'internaute peut consulter l'ensemble des documents par l'intermédiaire d'une frise chronologique. Les cahiers et correspondances sont également consultables indépendamment et ainsi feuilletables à loisir.

Les documents rédigés entre janvier et octobre 1917 viennent d'être ajoutés sur notre site. N'hésitez pas à les regarder. Henri Soudé évoque entre autres l'arrivée des Américains sur le sol orléanais mais aussi les difficultés de la vie quotidienne comme les pénuries et les rationnements.

Consulter le fonds Soudé

A travers les mails : des remparts aux boulevards

Nouvelle exposition virtuelle en ligne

Vue aérienne du boulevard Alexandre-Martin depuis la rue du Général-Duportail et du boulevard de Verdun, cliché Gendarmerie nationale. (AMO, 3Fi760)

Nous vous proposons de redécouvrir en ligne l'exposition intitulée À travers les mails : des remparts aux boulevards présentée dans nos locaux du 6 octobre 2009 au 9 février 2010.

Celle-ci retrace l'évolution des mails depuis la démolition progressive de l’enceinte fortifiée construite au16siècle, en passant par ses aménagements en lieux de convivialité et de promenade, mais aussi d’exercice d’activités commerciales comme les foires et marchés. Elle présente enfin quelques évolutions urbanistiques de la fin du 20e siècle.

Consulter l'exposition

Nouvelle fonctionnalité dans les fonds numérisés

Repérer d'un coup d'oeil les documents déjà consultés

Encoche sur les fonds iconographiques

Désormais, si vous voyez une petite coche dans la liste de résultats d'un fonds numérisé, cela signifie que vous venez de consulter le document dans la visionneuse.

C'est identique pour les fonds iconographiques, mais c'est l'image dans la mosaïque de résultats qui est cochée.

Pratique pour savoir ce que vous avez déjà visualisé ! Mais attention, la fonctionnalité est active uniquement durant sur la session en cours, c'est-à-dire que les marques effectuées ne seront plus là lors de votre prochaine connexion. De nouvelles apparaitront en face de vos nouvelles consultations. Aussi, pensez à noter vos références quelque part ou  bien à placer les images qui vous intéressent dans votre panier. 

Encoche sur les fonds numérisés

Bon baiser d'Orléans !

Nouvelle exposition à partir du 24 mai 2017

Un baiser d'Orléans (AMO, 2Fi2412)

Orléans, loin de la mer et de la montagne, n’est pas une ville qu’on associe traditionnellement à la villégiature. Pourtant, comme bien d’autres villes dans le même cas, Orléans a cherché dès la fin du 19e siècle à profiter de l’essor des transports puis, au siècle suivant, de la mise en place des congés payés, pour développer une politique touristique propre, attirer les visiteurs en nombre, répondre à  leurs demandes, voire les anticiper.

Nombre de documents conservés dans nos fonds évoque le sujet. Mais, à ce jour, il semble qu’ils n’aient fait l’objet d’aucune étude. Ce voyage dans nos archives est organisé autour de 4 thèmes : l’organisation de l’activité touristique et son lien avec l’activité commerciale, les transports et l’hébergement, les supports de publicité et les axes de promotion du territoire orléanais.

Du 24 mai au 21 novembre 2017, 49 reproductions de documents sont visibles de tous, gratuitement et à toutes heures, dans nos vitrines donnant rue Fernand-Rabier. L’exposition, agrémentée de documents supplémentaires, est également visible sans limite de temps sur notre site Internet ! Pour mémoire, l’ensemble des documents présentés sont aussi consultables de tous sous forme originale dans notre salle de lecture. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos collections ou à pousser notre porte si vous avez envie de feuilleter quelques guides touristiques par exemple !

 

Dernières actualités



Espace personnel