Du cabinet d'histoire naturelle au MOBE

Du premier Musée et cabinet de curiosité créé en 1823, au Musée d'Orléans pour la biodiversité et l'environnement

En 1823, la municipalité établit le premier musée et cabinet de curiosité d’Orléans, un musée mixte destiné à accueillir les collections d’Art, d’Archéologie et d’Histoire naturelle dispersées jusqu’ici dans différents lieux de la ville. Le musée s’installe pour de nombreuses années dans l’ancien Hôtel-de-Ville : l’Hôtel des Créneaux. Les locaux occupés jusqu’alors par la Cour royale et d’autres tribunaux se libèrent avec la construction du nouveau Palais de justice, rue de la Bretonnerie. Le premier cabinet de curiosité qui évolue en Musée d’histoire naturelle quitte ses locaux trop exigus quelque 150 ans plus tard et en 1966, le nouveau Musée des sciences naturelles est inauguré rue Marcel-Proust. Au tournant du 21e siècle c’est le MOBE, Muséum d’Orléans pour la biodiversité et l’environnement, qui opère une profonde mutation pour rouvrir ses portes en 2020.

 

Les photographies et documents présentés dans l'exposition sont issus des collections et documentation suivantes : Archives municipales et métropolitaines d'Orléans; Bibliothèque municipale d'Orléans; Muséum d'Orléans pour la biodiversité et l'environnement; Musée scientifique de Pinhais, Brésil; Cabinet d'architecte Joly&Loiret; Ville d'Orléans, Jean Puyo.

Recherches historiques et iconographiques : Sylvie Prabonnaud, Archives municipales et métropolitaines d'Orléans.